Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 16:04
Au Festival de Loire, il y a des mariniers qui en avaient marre de faire des ronds dans l’eau. « Plutôt qu’un festival où l’on est contraint de tourner en ronde pendant une semaine entre deux ponts, on préférerait s’investir dans une manifestation moins statique » ironise, dans La République du Centre de ce 16 septembre, Jean-Louis Sénotier, président des l’association combleusienne « Les Chemins de l’eau ». Il ajoute, lucide : « Dépenser deux millions d’euros pour une fête de quelques jours ; ca peut en choquer certains. Les associations ont bien essayé de revenir à une manifestation plus raisonnable. Mais sans succès ».
Il est comme ça Serge Grouard, il faut qu’on en ait plein les yeux ! Quel que soit le prix, y compris écologique. Car pour que la fête soit réussie, le député-maire d’Orléans n’hésite pas à faire pomper l’eau de la Loire – qui n’en peut mais – pour remplir un canal à sec. Sa manière à lui, sans doute, de mettre en œuvre, à Orléans, le Grenelle de l’Environnement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique 17/09/2009 00:11

Oui remplir un canal presque vide pour éviter le ridicule... à côté d'une capitainerie qui ne sert à rien (ou peut-être en 2025...) dans un port dont le "trafic" est nul ou presque... mais visiblement cela ne dérange pas tant les Orléanais !

polikarpov 16/09/2009 22:41

2 millions d'euros quand même !
Les fêtes de Loire ? personne en parle. A Paris ils ne savent même pas que cela existe.
En région Centre non plus.
Seule l'agglO est au jus.
Ahhh rayonnement quand tu nous tiens !

Circé 16/09/2009 17:31

" Etonnez-moi, Benoit... "
C'est un peu ce que pourrait chanter la ville d'Orléans à son Maire, car c'est fou ce que l'on s'ennuie et en plus c'est fou ce que cela va nous coûter !

Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.