Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 10:00

besson-caricature.jpgS’il fallait se convaincre de l’amoralité du ministre de l’Immigration (etc.), il suffisait de regarder le « portrait » d’Eric Besson diffusé ce 8 avril dans Envoyé spécial sur France 2. L’homme qui renvoya sans vergogne des sans-papiers en Afghanistan y apparaît suffisant. La seule morale quoi anime le transfuge du Parti socialiste est celle qui sert son goût démesuré pour le pouvoir. Eric Besson explique ainsi que tout cela ne relève que d’un jeu – et du « je » sans aucune doute – et d’une faculté d’adaptation. Il ne voit ainsi aucune contradiction, par exemple, à dénoncer le bouclier fiscal un jour pour le défendre le lendemain. Les convictions politiques n’auraient rien à y voir. Tout est question de point de vue : suivant qu’il parle au nom du parti socialiste ou pour défendre le président de la République, il ne fait qu’adapter son discours. On voudrait donner une définition imagée de l’opportunisme qu’on ne s’y prendrait pas mieux. On comprend mieux, en tout cas, après avoir vu ce reportage, pourquoi Nicolas Sarkozy a nommé Eric Besson à cet ignoble ministère. Qui mieux que cet homme sans morale pour appliquer sans états d’âme une politique qui déshonore notre démocratie ?

 

Il faut voir et revoir la chronique de Stéphane Guillon sur Eric Besson

 


Le Pen, Besson et Zemmour !
envoyé par franceinter. - Plus de vidéos fun.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

polikarpov 09/04/2010 15:24


Moi je trouve qu'il est bien à sa place dans ce gouvernement. Il ne faudrait surtout pas qu'il en parte. Il dessert tellement bien l'UMP...
Ferry disait hier que le "débat" avait été un bêtise, je crois qu'il a dit une connerie... Si Ferry le dit.


Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.