Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 17:21

expulsion.pngElle venait pour éviter d’être mariée de force et se protéger de son frère violent. Le vendredi 19 février, Najlae Lhimer, jeune lycéenne sans papier d’origine marocaine âgée de 19 ans s’est présentée à la gendarmerie de Château-Renard dans le Loiret pour pour porter plainte contre son frère. Selon RESF 45« les gendarmes lui conseillent de récupérer ses affaires chez son frère et l’y accompagnent un peu plus tard. Ils en profitent pour prendre son passeport et la placent en garde à vue à 15 h 30. Vers 23 h, elle est transférée à la gendarmerie de Montargis ». Dans la nuit du samedi au dimanche, elle était expulsée vers le Maroc.

Il y a décidément quelque chose de pourri au royaume de Sarkozy. Comment des gendarmes ont-ils pu n’avoir aucune compassion pour la jeune fille victime de violence, ne voyant dans la lycéenne qui s’est volontairement présentée à eux qu’une énième sans-papier ? Comment le préfet du Loiret a-t-il pu signer l’arrêté d’expulsion, indifférent aux menaces qui pèsent sur la tête de Najlae ? Il a, sans doute, comme tous les préfets de notre pays, des quotas à respecter. Comment a-t-on pu en arriver là en France, terre des Droits de l’Homme, soixante-cinq ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale ? En quoi la lycéenne studieuse et dévouée menace-t-elle l’ordre de notre République ? On ne peut qu’être effaré devant une telle décadence de notre démocratie, devant le recul insidieux et quotidien des valeurs de fraternité et de liberté qui sont les nôtres. Jusqu’où iront-ils ?

Manif.jpg
>> Une « manifestation virtuelle et citoyenne pour exiger une véritable protection des femmes étrangères victimes de violences » est organisée à la suite de l’expulsion de Najlae Lhimer.

>> Lire le communiqué du Réseau Education Sans Frontière - 45
>> Lire l'article sur LibéOrléans
>> Voir aussi l'intervention du sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur à ce sujet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 26/02/2010 08:17


Communiqué de RESF45
MONSIEUR SARKOZY, ÇA SUFFIT !
TOUS LES MENSONGES DE VOS REPRESENTANTS
NE PEUVENT JUSTIFIER L’ODIEUSE EXPULSION DE NAJLAE.
NOUS VOUS DEMANDONS PUBLIQUEMENT DE LA FAIRE REVENIR EN URGENCE ET DE LUI ACCORDER :

JUSTICE, PROTECTION ET DROIT AU SEJOUR

Combien de temps l’état français va t’il prendre pour reconnaître enfin ses torts et faire revenir Najlae, alors que son expulsion a pu être orchestrée en moins de 15 heures ?

Il est lamentable de voir que toutes les autorités dont vous êtes le garant cherchent à tout prix à faire croire à la légalité de la procédure d’expulsion, alors que le premier des torts a été de
ne pas secourir une jeune fille blessée venue à la gendarmerie pour porter plainte, y trouver aide et secours.

De nombreux citoyens et citoyennes s’insurgent contre l’expulsion de Najlae. Au travers de son histoire, ils réalisent combien votre politique de quotas est malsaine car elle conduit à des actes de
barbarie inouïe. Pressés de réaliser les chiffres qu’on attend d’eux, les préfets, gendarmes et autres représentants de l’état ne font plus prévaloir que le défaut de papiers dans n’importe quelle
situation. C’est inadmissible !

Avec tous ces citoyens, nous crions haut et fort que toutes les femmes doivent être protégées quelle que soit leur situation administrative. Et ceci devra être pris en compte dans la loi, qui est
en débat en ce moment, contres les violences faites aux femmes.

Avec tous ces citoyens, nous appelons aussi à un changement de loi concernant les jeunes majeurs scolarisés, pour qu’ils ne deviennent pas systématiquement, comme Najlae, des sans papiers, mais des
citoyens à part entière avec la possibilité de poursuivre leurs études et de construire leur avenir en France.

Avec tous ces citoyens, nous exigeons le retour immédiat de Najlae, que justice lui soit faite et qu’elle soit protégée et régularisée au titre de la vie privée-vie familiale.

Najlae doit revenir en France le plus vite possible et reprendre ses études.

La justice doit donner suite à sa plainte.
Najlae doit pouvoir vivre sa vie de femme comme elle en a décidé.
ET La France doit la protéger !


Yves Prouet 23/02/2010 18:42


Au sujet de Papon qui appliquait dans sa préfecture la loi pétainiste, on a parlé de "crime de bureau". Sarko n'est pas Pétain et le secrétaire de la préfecture n'est pas Papon mais ne pourrait-on
parler de "délinquance de bureau"? Summum jus, summa injuria" disaient les Anciens.


Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.