Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 09:56
novelli.jpg64,13 % d’absentéisme pour Hervé Novelli au Conseil régional du Centre. L’enquête publiée par La République du Centre ce 3 février sur l’assiduité de nos élus régionaux nous révèle que la tête de liste UMP dans le Centre, jusqu’à sa nomination comme ministre, n’a pas siégé durant sept des vingt-deux journées de séance plénière, qu’il a séché sept commissions permanentes sur trente-deux et, enfin, qu’il n’a participé à aucune des 41 réunions de la commission éducation. Hervé Novelli est la lanterne rouge du classement établi par le quotidien régional, juste avant une élue frontiste, Jacqueline Peslerbe, qui affiche un taux d’absentéisme de 100% ! Il a été sanctionné par un abattement de 30% de ses indemnités mensuelles. Si le candidat-ministre était élève dans un des lycées dont le Conseil régional a la responsabilité, il aurait été viré depuis longtemps.
Pour sa défense, celui qui prétend devenir président de la région affirme que son mandat de député d’Indre et Loire l’empêchait de participer aux réunions de la commission éducation (sic). Au lieu de s’interroger sur l’incompatibilité des deux fonctions, la candidat UMP en en vient même à accuser le président du conseil régional de ne pas avoir su accorder le calendrier des commissions avec celui de l’Assemblée Nationale. CQFD. Le cas Novelli est une nouvelle illustration des effets négatifs du cumul des mandats. Constat confirmé par une lecture attentive de la liste publiée par La Rep’. Ainsi, chez les socialistes, on trouve trois cumulards parmi les élus qui dépassent un taux d’absentéisme de 40% : le député Michel Sapin (66e, 10,24%), le maire de Tours Jean Germain (71e, 46,67%) et le président du Conseil général du Cher Alain Rafesthain (74e, 48,23%). Quand à Hervé Novelli, reconnaissons lui une très belle assuiduité : le candidat multiplie les visites "ministérielles" en région Centre. Aux frais de la princesse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SacreBleu 25/02/2010 14:23


Le passé d’Hervé Novelli, on s’en fout. Lui, au moins, a un vrai projet d’avenir pour la région centre : http://bit.ly/projetnovelli


DAZIBAO 28/02/2010 19:51



1. Je n'ai pas évoqué le passé d'Hervé Novelli. J'aurais pu le faire mais tel n'était pas mon propos.
2. Non, on ne se fout pas du passé de quelqu'un qui prétend être un élu de la République.



Js 20/02/2010 13:03


Tiens, tu oublies de dire qu'on a lu dans la Tribune d'Orléans que Moïsette Crosnier (Europe Ecologie) est la plus assidue ? ;)


Miguel 04/02/2010 10:42


Encore une démonstration du problème de cumul des mandats.


colin 03/02/2010 18:28


Il faudrait peut-être s'inquiéter pour la dame du FN qu'on n'a jamais revue : peut-être git-elle dans un placard .
Pour M Novelli c'est aussi sa moitié FN qu'il a mise dans ce même placard .
Ceci explique cela .


fansolo 03/02/2010 12:45


En fait, il n'est pas véritablement "sortant" donc, je rectifie : je ne savais pas que M. Novelli avait fait partie du CR avant sa nommination comme ministre...


Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.