Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 14:56

On connaît l’habitude qu’a le Front National de déclarer personna non grata des médias jugés trop critiques. On n’oublie pas aussi, dans une moindre mesure, les frasques d’un Jean-Luc Mélenchon prêt à en venir aux mains avec des journalistes qui ont le don d’énerver sa majesté du Front de Gauche. On pourrait encore rappeler les attaques répétées de Nicolas Sarkozy contre la liberté de la presse dans notre pays.
On a désormais, de surcroît, Serge Grouard, député-maire d’Orléans, élu de la République, garant de la Constitution qui se pose en censeur de la déontologie journalistique, en procureur des crimes de lèse-Grouard.
Non content d’avoir interdit l’accès à une conférence de presse sur l’affaire Bardet à Mourad Guichard, le premier magistrat d’Orléans a porté, en public, lors du conseil municipal du 21 octobre dernier, de graves accusations contre le journaliste du quotidien Libération, non sans avoir insulté la conseillère municipale, Corinne Leveleux-Teixeira, qui l’interpellait à ce sujet. Mourad Guichard va porter plainte contre Serge Grouard. Qui a décidément le don pour donner de notre ville une image exécrable.

La vidéo de l'échange musclé entre Serge Grouard et Corinne Leveleux-Texeira le 21 octobre

Partager cet article

Repost 0
Pascal Martineau - dans Orléans
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.