Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 14:26

terroir.JPGQuentin Thomas aura ainsi été démissionné par Serge Grouard. L’ex-conseiller municipal estampillé Mouvement pour la France (MFP) paie là ses bavures commises sur le net : la publication il y a quelques mois sur feu son blog d’un commentaire hautement diffamatoire à l’égard de Simone Veil et la participation, cet été, via Facebook, à une soirée aux terribles relents racistes organisée par l’ex-Nouveau Centre Martin Berthelot. Le jeune villiériste a bien tenté de jouer les vierges effarouchées en affirmant qu’il s’était retrouvé à son insu comme « administrateur » de cet événement privé. Or, si l’on peut effectivement être ainsi désigné « administrateur » par le créateur de l’événement (Martin Berthelot) sans l’avoir souhaité, il est obligatoire d’être dans la liste des invités ayant répondu positivement. Une action qui ne peut être faite que depuis le profil de l’intéressé (par lui-même ou par un tiers qui y aurait accès). Il est donc de totalement impossible que Quentin Thomas ait pu être inscrit comme participant à son insu. Ni y laisser de commentaires (voir l'image). On ne choisit pas de s’acoquiner avec un parti aussi nauséabond que le MPF sans risquer un jour de s’y bruler les ailes d’un militantisme naissant.
Reste que si la sanction est juste, elle pose de questions.
La précédente bavure, au moins aussi grave, ne méritait-elle pas à elle seule la punition infligée par Serge Grouard à Quentin Thomas ?
Mais surtout, l’acharnement dont le député-maire d’Orléans fait preuve à l’égard de Fansolo alias Antoine Bardet apparaît plus que jamais totalement disproportionnée. Comme si, pour l’édile UMP, son égo comptait plus que l'honneur d'une grande dame de son parti.

Lire aussi :

>> Quentin Thomas se rebiffe

>> La thèse du complot

>> L'infâme sur "Orléans par passion"

>> Il faut sauver le militant Bardet

>> L'indigne indignation de Serge Grouard

 

Merci à Mourad Guichard de Libé Orléans pour la photo >> Lire son article

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.