Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 09:38
Jo et Manu des Wait And See au Petit Bouchon le 9 octobreWait ans see. On a vu, entendu aussi. Et on n’a pas attendu longtemps pour que la police municipale débarque. Vendredi 9 octobre, le Petit Bouchon avait programmé un concert d’un jeune groupe orléanais, les Wait ans See. Forcément, deux guitares, une basse, une batterie et un chanteur, ça fait un peu de bruit. Même porte fermée. Il n’était même pas 21h30 quand, alertés par des voisins, les "cow-boys" (comme les appelle le préfet) de Florent Montillot ont rappliqué pour remettre un peu d’ordre dans ce débordement acoustique. Pas question de continuer à faire du bruit. Faut la mettre en sourdine. Tenez, il n’y a qu’à ne plus utiliser la batterie ! Se sentant sans doute menacés par à peine deux dizaines de clients dépités mais calmes, deux autres véhicules de la police municipale sont arrivés rue de la Lionne. On ne sait jamais. Les quatre musiciens et leur chanteur, eux, ont plié bagage. Pas évident de jouer du rock en sourdine. Il n’était pas encore 22 heures et rue de la Lionne à Orléans, l’ordre avait été rétabli.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'Olive Noire 28/10/2009 14:39


Mon Dieu, ça faisait longtemps que je n'étais pas passé sur ce blog, mais ce billet - tout comme les flics l'ont déjà fait - m'a interpellé.

D'accord avec Miguel. Si on ne laisse même pas jouer un petit groupe local dans un bar jusqu'à 22h à cause de voisins grincheux, si on met autant de flics là-dessus, alors Orléans est bel et bien
une ville morte. Dans lesquels les jeunes ne voudront pas rester, moi le premier...

Je suis effaré, là. En arriver à ce stade...


Laudes 14/10/2009 11:29


Je suppose que le témoignage des derniers habitants de la rue de Bourgogne piétonnisée serait édifiant sur le bruit qu'ils subissent.
La réglementation, c'est pas plus de 70 db (decibels) au droit des façades. Peu importe l'heure. Après s'il y a plainte pour trouble de voisinage, cela risque de coûter fort cher aux exploitants
qui en sont responsables. Fermeture administrative si les plaintes se répètent et dommages-intérêts.
Je suis d'accord avec vous que 3 voitures de police, c'est beaucoup, mais cela ne fait le plus souvent que 2 policiers municipaux par voiture.


Laudes 13/10/2009 12:38


Le Petit bouchon, maxi 100 m2, n'est pas équipé pour être une salle de musique amplifiée. Piano-bar, cela passe, pour le reste, je pense que non. S'il y a eu plainte des voisins, la police
municipale est dans son rôle d'aller voir sur place ce qui se passe.
Après, c'est à l'exploitant de prendre ses responsabilités. Une fermeture administrative est très vite arrivée.
Ceci dit les deux exploitants sont bien sympathiques et servent un excellent café.
Cette intervention policière, je l'ai vécue avec l'orchestre de mon fils, dans le Pas-de-Calais. Nous avons baissé la sonorisation est respecté l'horaire d'arrêt qu'ils nous ont demandé et tout
s'est bien fini.


Pascal Martineau 14/10/2009 08:57


1. Pas besoin de trois voitures de police pour ce genre de problème.
2. Pourquoi ne pas avoir laissé jouer jusqu'à 22h ? !!
3. Personnellement, quand j'habitais faubourg Bannier, c'est TOUS LES JOURS que je supportais les camions et les voitures qui passaient (parfois en trombe) sous mes fenêtres. A
ne pas pouvoir les ouvrir la nuit. Et au détriment du sommeil de mes enfants. Je n'ai JAMAIS vu la police municipale venir faire un contrôle de vitesse. Mais les habitants du centre-ville ont sans
doute droit à des égards qui sont refusés à ceux des HLM des faubourgs !


Miguel 13/10/2009 12:08


Et après on s'étonne que le jeunes s'ennuient à Orléans...


Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, assistant parlementaire, écrivain public, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.